Retour à Hong Kong, la ville où je me verrai bien vivre


J’avais déjà visité Hong Kong en 2012 pendant mon année d’expatriation en Chine, et déjà à cette époque, j’avais totalement adhéré au style et au cadre général de la ville.

La première fois, j’étais étudiant et Hong Kong était (avec mon groupe de voyageur de l’époque), notre dernier arrêt avant de rentrer chacun dans nos villes respectives de Chine où nous étudions. Après un long voyage d’un mois à travers la Chine, nous étions fatigués et je me souviens que nous n’avions pas pu profiter pleinement de cette ville, par manque d’énergie et surtout d’argent.

Cet été, nous avons décidé de planifier nos traditionnelles vacances d’été à Bali & Lombok en Indonésie, suite aux nombreux commentaires positifs que j’ai pu obtenir de mon entourage sur cette destination. L’escale qui nous était proposée pour nous rendre à Bali était justement Hong Kong. Nous avons donc décidé d’y rester 4 jours, histoire de nous donner une seconde chance.


HONG KONG EN 4 JOURS



Nous étions logés dans le BP International House sur l’île de Kowloon pour toute la durée du séjour, un hôtel confortable (~130€ par nuit pour une chambre à deux), bien que le Wifi nous ait souvent fait défaut.

Le décalage horaire n’est pas évident dans ce sens là. Nous sommes partis à 13h de Paris, et arrivons à Hong Kong le lendemain à 7h du matin. Bien que n’ayant pas réellement dormi dans l’avion, on ré-enchaine pour une journée et il va falloir en profiter car nous n’avons que 4 jours au programme, dont un est exclusivement réservé à la visite de l’île de Macao, le Las Vegas chinois.




HARBOUR VIEW

Après un repas à l’Australia Dairy restaurant (qui n’a rien d’australien ne cherchez pas) que Le Routard nous avait recommandé pour ses tartines au beurre et oeufs brouillés délicieux, nous partons direction la Harbour View, histoire de se remémorer la grandeur de cette ville.

Pour ma part, à peine 30 minutes sur place ont suffi à me reconquérir. J’aime vraiment cette ville ! Aucune rue ne se ressemble, tout est propre, les gens/commerçants sont sympas, et on a l’impression qu’à chaque croisement, on va découvrir la perle rare, le restaurant que l’on pourra essayer demain, ou encore la boutique de babioles pas chères, que l’on va pouvoir ramener en France.

La Harbour View est cette fameuse vue, au bord du fleuve, où l’on peut voir tous les buildings de l’île de Hong Kong. Je n’ai tellement pas l’habitude de voir ça, que je reste plusieurs minutes à contempler et à prendre des photos de cette ville du futur.

Lorsque l’on parle de Hong Kong, on parle en réalité de la baie de Hong Kong. Elle regroupe la péninsule de Kowloon, l’île de Hong Kong, et le reste appelé les Nouveaux territoires.
Les gens habitent majoritairement à Kowloon, tandis que l’île de Hong Kong regroupe beaucoup d’entreprises.

Le long de la Harbour View, on peut aussi visiter le Walk of Fame chinois, appelé Avenue of Stars. Personnellement, à part Bruce Lee et Jackie Chan, je ne connaissais personne. Mais bon ça vaut le détour ! Surtout qu’il est possible de prendre des photos à côté d’une statue de Bruce Lee en action !

Tous les soirs à 20h, un spectacle de lumière a lieu sur les buildings d’en face : Le symphony of lights.


MONASTÈRE DES 12.000 BUDDHAS

Malgré notre fatigue grandissante, et notre envie désespérée de rejoindre notre chambre d’hôtel, nous décidons de combattre le jet-lag et de se lancer dans l’ascension du monastère des 12.000 buddhas.

Ce monastère, je n’en avais jamais entendu parler, et aucun guide ne semble en parler. C’est en fouillant un peu sur internet et en lisant quelques articles que nous sommes tombés dessus. Les photos donnaient envie et je vous le confirme, ça vaut le coup !

Le chemin est bordé de buddhas qui nous accompagnent le long de cette ascension de 400 marches. Chacun avec un visage, une expression ou encore une attitude différente. L’ascension n’est pas insurmontable malgré quelques raideurs de temps en temps, mais pensez tout de même à prendre de l’eau avec vous.

Une fois en haut, on se retrouve face à un temple avec une vue sur les montagnes de Hong Kong, surplombant la ville. Les 12.000 buddhas sont en réalité présent dans ce temple, et ne comprennent pas ceux des escaliers. Chaque buddha est loué par des familles Hong-Kongaises le temps qu’elles le souhaitent pour venir rendre hommage à leurs ancêtres. Malheureusement, il est interdit de les prendre en photo.

On en prend réellement plein les yeux, de part la hauteur du lieu, et les différentes couleurs dont il est constitué.

Pour vous y rendre, empruntez la East Rail Line (bleue clair) jusqu’à la station Sha tin. Sortez par la sortie principale et empruntez la rampe qui descend jusqu’au niveau de la rue. Une fois en bas, prenez à gauche et continuez tout droit jusqu’à tomber sur les panneaux. N’hésitez pas à demander votre chemin, car le temple n’est pas facile à trouver la première fois.

LE LADIES MARKET DE MONGKOK

Alors c’est bien simple, j’adore les marchés chinois ! Quand je vivais en Chine, j’adorais passer dans une ruelle où était installé un marché. On y trouve tout simplement TOUT ! De la nourriture (brochettes, Bao, galettes, fruits), des vêtements, du matériel informatique, et des accessoires qu’on ne voit nulle par ailleurs, mais dont on ne pourrait soudainement plus se passer.

Le Ladies Market est un de ses endroits où les Hong-Kongais et les touristes se mélangent, pour aller négocier les prix de leur prochain investissement. L’endroit peut paraître un peu étroit et surpeuplé à première vue, mais ça fait partie du voyage. N’ayez pas peur et engouffrez-vous !

Rendez-vous à la station Mong Kok (sur la ligne verte ou rouge), et marchez jusqu’à la Shan Tung Street.
PS : Arrêtez vous pour goûter les tartelettes aux oeufs de Hong Kong, déguster un jus de canne à sucre ou encore une noix de coco fraîchement ouverte. On en trouve partout dans la rue où dans les marchés.

VICTORIA’S PEAK

Après une nuit reposante (bien que courte à cause du décalage horaire), nous nous attaquons dès le lendemain à la Victoria’s Peak et son centre commercial au sommet (où se trouve le Hard Rock Store).

La première fois que j’ai visité Hong Kong, nous avions fait l’ascension « à la chinoise » à l’aide d’un bus qui nous amenait jusqu’en haut. C’est moins cher, il n’y a pas besoin de faire la queue, mais préparez votre sac à vomi car le chauffeur ne prend pas les virages à la légère. Cette fois-ci, pas question de s’imposer ce genre de trajet une nouvelle fois. Nous achetons des tickets pour le mythique Peak Tram de Hong Kong, tellement raide que les buildings paraissent penchés pendant l’ascension !

Bon, il faut effectivement faire la queue pendant plus d’une heure pour avoir « la chance » de monter à bord, mais c’est ça la vie de touriste.

Pour vous rendre à l’entrée du tramway, prenez le métro jusqu’à la station Central (ligne rouge ou bleue) et marchez jusqu’à l’entrée du tramway.

Une fois en haut, la vue est encore une fois submergeante. On se retrouve bien évidemment plus haut que n’importe quel gratte-ciel de cette ville, à côté de ce grand centre commercial muni d’une terrasse avec vue sur la ville et le fleuve la coupant en deux. De cette hauteur là, impossible de ne pas se rendre compte de l’ampleur de Hong Kong.


L’ÎLE DE HONG KONG



Après avoir passé la matinée sur Victoria’s Peak, nous sommes redescendus via le même tramway pour nous retrouver juste à côté du IFC Mall, connu car il abrite notamment un des grands Apple Store de Hong Kong, construit sur une passerelle.

Nous avions programmé de passer la journée sur l’île de Hong Kong et notre programme était déjà bien préparé. Pour le déjeuner, nous nous sommes arrêtés manger des Dim Sum dans le restaurant Maxim’s Palace. Vous savez, les Dim Sum ce sont ces petites bouchées que l’on commande à la serveuse qui passe dans les allées du restaurant avec un chariot, et que l’on partage à plusieurs. C’est délicieux et on goûte à plein de choses !

L’adresse :
Maxim’s Palace, City Hall Low Block
Hong Kong

MID-LEVELS ESCALATORS

Après mangé, direction les Mid-Levels Escalators. Il n’y a que ce pays pour imaginer un réseau d’une vingtaine d’escalators, s’enchainant pour permettre aux gens de descendre travailler le matin, et de remonter chez eux le soir. Sérieusement, ça existe vraiment ! 800 mètres d’escalators, séparés par des paliers, comme des stations, pour permettre aux gens de sortir où ils veulent.

Les escalators grimpent la montagne et passent par les rues les plus atypiques de l’île de Hong Kong, comme le quartier des expatriés (et ses bars), où les habitations plutôt chics au bout du dernier escalator.


TEMPLE MAN MO

Le Temple Man Mo est un des temples les plus vieux de Hong Kong (construit en 1847). Bien que de grands immeubles se soient construits tout autour, j’ai trouvé qu’il conservait encore toute sa place dans la ville. Attention en rentrant : tout plein d’encens en spirale sont allumés, suspendus au plafond. Du coup, le temple se retrouve imprégné d’une odeur assez forte et d’une fumée qui peut piquer les yeux. D’après ce que j’ai compris, les encens peuvent tenir plus d’un mois allumés !

Comme dans beaucoup de temple en Chine, vous pouvez payer un « Fortune Teller« , qui vous dira ce que vous voulez savoir sur l’avenir. Terry, elle, s’est prêtée au jeu du bâton. Le moine nous donne un pot avec plein de petits bâtons. Il faut se mettre à genoux et secouer le pot, tout en posant une question. A force de secouer, un des bâtons sort et tombe. L’inscription sur ce bâton est reliée à un paragraphe dans un livre, qui permet de répondre à la question posée.

Essayez le, c’est disponible en anglais aussi.

L’adresse :
124-126 Hollywood Road,
Sheung Wan, Hong Kong

LE QUARTIER DES BARS DE LAN KWAI FONG

Un mot très rapide sur le quartier de Lan Kwai Fong car nous n’y sommes passés que brièvement, sans vraiment nous arrêter. Il s’agit du quartier des bars et des boites de nuit. Honnêtement, lorsqu’on y est, on oublie totalement qu’on est en Chine. C’est rempli d’expatriés et l’ambiance est très européenne. J’avais été y boire un verre lors de ma première fois à Hong Kong en 2012 et personnellement, ayant été expatrié deux ans, c’est toujours agréable de pouvoir retrouver,  une ambiance que l’on connaît et qui nous rappelle la maison !

À tester si vous voulez sortir et vous amusez. Nous on était trop crevé de la journée…


TIMES SQUARE À HONG KONG

Si vous voulez, encore une fois, découvrir la grandeur de la Chine et de Hong Kong, allez donc, comme nous, visiter le centre commercial de Times Square. 9 étages de boutiques, 3 étages de restaurants/Fast Food et un cinéma.

Le centre commercial est tellement grand, que certains escalators permettent de descendre 2 ou 3 étages d’un coup. Du jamais vu… À l’extérieur, sur la place et à l’occasion d’une exposition, une énorme statue de Gundam, ce robot issue d’une série japonaise (inconnue pour ma part).

Pour nous rendre dans le quartier de Times Square, nous avons acheté un ticket pour le mythique tramway de Hong Kong, tellement haut et fin, qu’on a l’impression de grimper à bord du bus magique d’Harry Potter.


Au final, ce retour à Hong Kong m’a confirmé à quel point les choses bougent vite dans cette partie de l’Asie, et il y a réellement un effort de modernité que je n’ai pas encore ressenti en France. Quoi qu’il en soit, le décalage est vraiment intéressant à voir, et je me verrais bien vivre et travailler une année ou deux dans cette ville, pour voir ce que ça donne.

Après ces deux jours à Hong Kong, nous sommes partis en direction de l’île de Macao, paradis de jeux, casinos et hôtels de luxe. Je vous livre mon ressenti sur cette île dans un prochain article.

Enfin, de retour de Macao et pour notre dernier jour à Hong Kong, nous avons décidé de visiter le village de pêcheurs de Tai O et ses maisons surélevées sur bambous, et de grimper les nombreuses marches qui mènent au Tian Tan Buddha, ce buddha géant perché en haut d’une montagne, qui veille sur les habitants.

Je vous raconte tout ça rapidement, dans un prochain article ! En attendant, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour recevoir un résumé des derniers articles en ligne, une fois par mois.


Après être parti 2 ans à l'étranger pour mes études, je ne peux plus m'arrêter de voyager ! J'ai besoin de découvrir de nouvelles cultures et être constamment en mouvement. J'aime partager mes expériences et rencontres à travers mon blog. N'hésitez pas à me laisser vos commentaires et à me contacter pour partager vos propres expériences ou me proposer de nouveaux itinéraires.

Ecrire un commentaire