Floride – Comment survivre dans les Everglades ?


Impossible de visiter la Floride sans passer par le Parc National des Everglades, cet espace marécageux au sud de la Floride où vivent toutes sortes d’animaux. Le parc est devenu très touristique et il est aujourd’hui possible de s’y balader en bateau, en vélo ou encore de visiter des réserves d’animaux (crocodiles, oiseaux, tortues, etc.).

Les Everglades, c’est très très vaste (plus de 20.000 km2), mais pour notre visite, nous nous sommes concentrés sur la zone près de Key Largo, la toute première île de l’archipel des Keys accessible via l’autoroute. Nous étions de retour de Key West, et notre but était de passer la journée dans les Everglades avant de monter en direction d’Orlando.


KEY LARGO & PARC NATIONAL DES EVERGLADES

 


Après une arrivée tardive sur Key Largo et un dîner dans un restaurant animé en bord de mer, nous nous sommes levés assez tôt le lendemain pour aller visiter la ferme de crocodiles des Everglades (Everglades Alligator Farm)Le temps n’est pas terrible mais c’est souvent comme ça en Floride. Il fait beau, puis un orage passe, ça sèche, et c’est reparti ! Mais quand je vous parle d’orage, ça donne ça !


LA FERME DE CROCODILES DES EVERGLADES

La ferme est assez grande et on y croise toutes les tailles de crocodiles/alligators (On nous explique la différence mais je n’ai pas su la retenir…). Il est aussi possible de voir des vautours, des tortues, ou encore des perroquets. Dans cette partie-là du parc, les animaux sont dans leur enclos et on a plus l’impression d’être dans un zoo. Pour les frayeurs et l’action, il est possible d’assister à un spectacle où un dresseur joue avec la mâchoire d’un crocodile en étant assis sur son dos. Un show à l’américaine très sympa, mélangeant humour et prise de risques.

Dans les enclos, les crocodiles sont regroupés en fonction de leur âge, pour permettre aux visiteurs de se rendre compte de la différence de taille en grandissant. On passe donc par l’enclos des alligators adultes, qui nous regardent avec leur 2-3 mètres de long, et leur regard vif.

Sur la route, arrêtez-vous pour déguster les fameux nuggets de crocodile.
C’est un peu spécial, mais à faire dans la région.

La partie du parc que j’ai préféré et que je trouve la plus intéressante est évidemment le airboat, ce bateau avec un énorme ventilateur qui permet de visiter les marécages des Everglades, sans en abîmer la faune et la flore. Un peu d’aventure quoi ! Nous embarquons donc avec une dizaine de personnes sur un airboat qui nous fait quitter la zone surveillée du parc, pour nous emmener en plein marécage où il est possible de voir les fameux crocodiles dans leur espace naturel.

Si on regarde bien, on en croise quelques-uns bien cachés, car seuls leurs yeux dépassent de l’eau. On aperçoit aussi des tortues, et des oiseaux qui restent en retrait des zones du fleuve pour ne pas se faire attraper par les fameux crocodiles.

Au final, une super visite à faire au moins une fois si vous prévoyez vos vacances en Floride.

L’entrée du parc pour les adultes est à $23,00 en comptant le tour de airboat. Il n’y a pas besoin de réserver.
Plus d’information sur ce site : http://www.everglades.com/

BALADE EN VÉLO DANS LES EVERGLADES

L’après-midi, nous avions prévu de louer des vélos pour faire un tour « à nos risques et périls » dans les Everglades. Sans blague, bien que le chemin de randonnée soit bétonné et balisé, il faut tout de même signer une décharge à l’entrée du parc, au cas où il nous arriverait quelque chose. Après avoir réglé ces formalités et loué les vélos, nous nous lançons sur cette route bordée par des marécages où vivent, encore une fois, tout un tas d’animaux différents. De temps en temps, on croise toujours des yeux de crocodile dans l’eau, qui nous scrutent.

L’expérience est vraiment bien ! Nous avions peur d’avoir chaud mais en vélo avec le vent, c’est tout à fait jouable. Le parcours fait environ 25km, et il faut en moyenne 2 à 3h pour faire la boucle. Pensez à bien prendre suffisamment d’eau avant de partir, car à part les marécages boueux, il est impossible d’en trouver une fois le circuit commencé. C’est la nature, la vraie !

Arrivé à mi-chemin, une tour d’observation a été construite et permet de s’élever de plusieurs mètres pour mesurer l’étendue de la zone. On se rend rapidement compte que l’on est au milieu de nulle part mais c’est beau, c’est grand, et c’est surtout très calme. Nous sommes bien restés 15 minutes ici, à reprendre notre souffle et à observer la nature.

Au moment de reprendre les vélos pour terminer le circuit, on s’aperçoit qu’une drôle de tortue nous observe, cachée dans les hautes-herbes. Personnellement, je n’en ai jamais vu une comme ça avant…


Pour réserver les vélos et voir l’itinéraire : http://www.sharkvalleytramtours.com/everglades-bicycle-tours/
Le prix : $9,00 / heure

Au final, comme souvent aux États-Unis, il est difficile de se retrouver réellement en pleine nature. Même lorsque j’avais visité le Yosemite National Park en 2011, je n’avais pas eu la sensation d’être complètement isolé du cadre urbain et balisé. Il n’y a qu’en Islande que j’ai vraiment eu l’impression d’être « livré à moi-même » en visitant les différents parcs nationaux. Malgré ça, les Everglades restent très impressionnantes, et font partie des choses à ne pas rater en Floride.


Après être parti 2 ans à l'étranger pour mes études, je ne peux plus m'arrêter de voyager ! J'ai besoin de découvrir de nouvelles cultures et être constamment en mouvement. J'aime partager mes expériences et rencontres à travers mon blog. N'hésitez pas à me laisser vos commentaires et à me contacter pour partager vos propres expériences ou me proposer de nouveaux itinéraires.

Ecrire un commentaire