Expatriation aux États-Unis – Ce que j’ai aimé/pas aimé

Expatriation aux USA - Ce que j'ai aimé / moins aimé

Bon d’accord, j’avais dit que l’article sur mon départ de San Francisco serait la conclusion de mon année aux États-Unis, mais je me suis dit qu’un petit récapitulatif de ce que j’avais aimé (ou pas) pendant mon expatriation aux là-bas, pourrait vous servir.

C’est parti !

EXPATRIATION AUX ÉTATS-UNIS – CE QUE J’AI AIMÉ !



    • Tout est Grand, bien Organisé

    Expatriation aux États-Unis - Ce que j'ai aimé / moins aimé

    Venant de France, on se doute bien que les États-Unis, c’est forcément différent. Là-bas, les routes sont larges (même en pleine ville), les voitures sont grosses, il y à de la place pour se garer, les rues sont dessinées telles un quadrillage de morpion et il est très difficile de se perdre. Quand on rentre en France, tout parait petit, les feux tricolores, les maisons, les parcs…


    • Le Service et la Sympathie

    Quand on entre dans un magasin, tous les vendeurs sont souriants, prêts à aider. Les taxis discutent avec leur passager, ils sont curieux et posent des questions. Dans les restaurants, il est rare de tomber sur une serveuse de mauvaise humeur. On nous demande constamment si l’on a besoin de quelque chose.

    Bref ! On est loin du service proposé par les boutiques françaises en pleine pause déjeuner, où il faut se battre pour parler à un conseiller, ou encore de l’extrême (pour ne pas dire inexistante) sympathie des taxis parisiens…


    • Les gens Travaillent tout le temps !

    Expatriation aux États-Unis - Ce que j'ai aimé / moins aimé

    A n’importe quelle heure, il est possible d’acheter n’importe quoi. Il y a des supermarchés et restaurants ouverts 24h/24. Une fois, avant de partir en voyage, j’avais oublié d’acheter de la crème solaire (nous allions à Disney). J’ai couru à la superette du coin à 4h du matin avant de prendre l’avion pour en acheter (bon ok j’aurais pu l’acheter à l’aéroport mais nous nous écartons du sujet…).

    Le dimanche, on n’a pas l’impression que c’est dimanche. La salle de sport à laquelle j’étais inscrit, était également ouverte tout le temps, et il y a vraiment des gens qui se musclent à 2 ou 3h du matin, j’ai été vérifier 🙂


    • Le côté Sportif de la Californie

    Je ne connais pas grand chose à part la Californie. Bien qu’ayant fait un voyage récent à New York, je ne peux pas faire de remarque sur le reste des États-Unis. Mais quelque chose m’a sauté aux yeux dès les premiers jours : il s’agit du nombre important d’américains qui courent et s’entretiennent. Les salles de sport sont pleines, il y en à tous les 10km et les bords de mers sont pleins de gens qui font du jogging. Du coup, je m’y suis mis moi aussi (comme un mouton suit le troupeau). J’en parle ici 😉


    • Les Horaires des Boîtes de nuit

    Expatriation aux États-Unis - Ce que j'ai aimé / moins aimé

    En France, on ne sort pas avant minuit, et on ne rentre pas avant 5h du matin. Aux États-Unis, les boites ouvrent à 22h et à 2h du matin (tout pile), tout s’arrête. Les lumières se rallument, les portes s’ouvrent, et tout le monde sort en même temps.

    Je vais sûrement parler comme un vieux, mais je préfère ce rythme là aux horaires français. Déjà, ça permet aux gens disposant d’un appartement au dessus d’une boite de nuit (c’était mon cas), de dormir plus ou moins correctement, et ça permet à ceux qui sortent (c’était mon cas aussi) de se coucher à une heure raisonnable et de pouvoir enchaîner une nouvelle journée sans se lever à 15h, avec un hangover (gueule de bois) pas possible. (je parle des endroits où sortir ici)


    EXPATRIATION AUX ÉTATS-UNIS – CE QUE J’AI MOINS AIMÉ



    • La bouffe française manque rapidement

    Une chose que les français connaissent bien, c’est la qualité de leur nourriture. A 8000km de la France, il n’est pas super simple de trouver des produits français, où alors ça revient vite cher !

    Bien qu’étant adepte des chaînes de Fast Food comme McDonald’s, Subway ou encore Carl’s Junior (Miaaaaaaam !! J’en parle ici  😉 ), une bonne baguette de pain peu vite représenter de l’or aux yeux d’un expatrié. Du coup, à chaque fois qu’un ami ou un membre de ma famille venait me rendre visite, je faisais ma liste de produits à ramener (des aliments du style saucisson, Nutella, pains au lait Pasquier…).

    Expatriation aux États-Unis - Ce que j'ai aimé / moins aimé


    • Les OGM et autres aliments Chimiques des Supermarchés

    Aux États-Unis, impossible de ne pas manger d’OGM. Les fruits et légumes sur le présentoir sont tellement beaux qu’on les croiraient lustrés, avant d’être déposés. Les bonbons ont un goût chimique, et les céréales sont tellement multicolores qu’on ne peut même pas déterminer leur gout.

    C’est un côté que je n’ai pas vraiment apprécié. On ne sait jamais vraiment ce que l’on mange, ou comment ça a été fait.


    • Les Publicités à la Télévision

    Tout le monde connaît les publicités qui passent en plein milieu des films ou des séries que l’on regarde. Aux États-Unis, il y en a beaucoup trop à mon goût. On est dans la série, puis sans même une pause ou bien un écran bleu, on se retrouve avec une M. Propre dans sa cuisine. Il faut parfois quelques secondes pour réaliser que l’on est plus dans la série mais bien en train de regarder les pubs.

    Le pire, c’est quand elles arrivent à 1 minutes de la fin, et qu’on l’on est obligé de tout se taper pour connaître la suite de l’épisode. Voilà, rien que pour ça, je vous encourage à télécharger acheter les DVD !


    • Les Sans-abris dans la Rue

    Bien que je pense ce phénomène propre à la Californie étant donné le climat, il y a beaucoup de SDF à San Francisco. C’est quelque chose que j’ai remarqué dès mon arrivée. Ils sont là et ne demandent rien. La plupart ne mendient même pas.

    C’est un peu triste à voir au quotidien mais c’est la réalité des États-Unis.


Après être parti 2 ans à l'étranger pour mes études, je ne peux plus m'arrêter de voyager ! J'ai besoin de découvrir de nouvelles cultures et être constamment en mouvement. J'aime partager mes expériences et rencontres à travers mon blog. N'hésitez pas à me laisser vos commentaires et à me contacter pour partager vos propres expériences ou me proposer de nouveaux itinéraires.

commentaires

  1. Hahaha le prix du fromage xD
    Pour les horaires des boites, ça m’irait bien moi, j’adore sortir, mais passé 3h, généralement, j’ai l’alcool « casanier » disons et j’ai subitement envie de rentrer !

    • Ouai une fois un peu avant la fin, j’ai craqué et j’ai acheté tous les produits français possibles dans le supermarché XD. J’en ai eu pour 200€ de courses alors que je n’avais pratiquement rien…

  2. Tu m’apprends plein de trucs !!!
    … notamment pour les horaires de boites de nuit, c’est bizarre non ?
    A bientot !

    • Haha oui c’est assez bizarre au début. Mais après je suis parti en Chine et je me suis aperçu que les horaires étaient plus ou moins similaires… Du coup je crois que c’est seulement en Europe que l’on aime se coucher tard ^^

  3. C’est souvent ce genre d’articles que je recherche les – et + cela dit je suis définitivement fâchée avec les USA ya rien à faire j’accroche pas du tout…

  4. Ça donne envie d’y aller

  5. Ah notre bonne nourriture française, impossible de ne pas manquer !
    Pour le côté sportif de la Californie, c’est bon à savoir. Mon copain qui y a juste passé des vacances n’a vu pratiquement que de la malbouffe et des gens obèses.

  6. J’étais curieux de lire cet article, mais finalement je me rend compte que j’en pense tout pareil après mon expérience au Canada (sauf les SDF).

    Tous les plus et les moins qui nous donnent toujours envie de repartir à l’étranger, mais qui font aussi que l’on a toujours une bonne raison d’être content de rentrer en France… mais qu’on a quand même plutôt envie de repartir vite fait ! Haha…

    • Oui c’est clair que pour moi c’est quand même plus une envie de repartir ! Vivre quelque part quand on s’y plait, c’est toujours dur de rentrer après ^^

      J’aurai bien aimé pouvoir vivre quelques mois au Canada aussi 🙂

  7. J’aurais pas classé dans « j’aime » les gens qui bossent 24h/24 même s’il m’est arrivé de trouver ça pratique, j’avoue 🙂

  8. RoqueFORD haha

Ecrire un commentaire