La Réunion – Entre Gastronomie & Nature, pourquoi s’y rendre ?


Pour ceux qui m’ont suivi de près ces derniers temps, vous avez sûrement vu passer quelques photos de mon séjour à La Réunion dont je reviens tout juste.

La Réunion, on n’y pense pas forcément et pourtant, cette île déborde de choses à faire (randonnées, plongée, parapente, bouffe…).

C’est Garance, avec qui je suis parti au Canada qui nous a soumi l’idée il y a quelques mois de ça, elle même ayant passé quelques années de sa vie là-bas.


Nous voilà donc parti, en ce pluvieux mois de Mars parisien, vers le soleil tapant de La Réunion, accompagnés de nos shorts et de nos tongues.

Une fois sur place et après avoir passé 3 jours sous la pluie d’une tempête tropicale de passage, le planning est prêt !


LA SAGA DU RHUM & PLAGE DE GRAND ANSE

La Réunion, c’est un peu l’île du Rhum quoi. Tellement qu’on peut y visiter une distillerie locale, qui retrace toute l’histoire du Rhum et des cannes à sucre à la Réunion.

A la fin, petite dégustation de rhum arrangé et de punch ! On ne s’est pas gêné pour en reprendre plusieurs fois. On a même ramené deux bouteilles à la maison histoire de rendre quelques soirées heureuses.

Le nom : La Saga du Rhum : http://www.sagadurhum.fr/

Ensuite, direction la Plage de Grand Anse ! L’île de La Réunion ne possède pas énormément de plages étant donné son origine volcanique. La plage de Grand Anse est une des belles plages de l’île avec ses cocotiers et ses falaises mais évidemment, impossible de se baigner à cause des requins.


LA ROUTE ÉTROITE DE CILAOS À LA REUNION

Ouai ! Le soleil nous a enfin rejoint, et après s’être mangé les nombreux et nombreux virages de la route qui mène à Cilaos (plus de 2 heures de voiture), on arrive dans cette petite ville au milieu des montagnes, et on se pose dans le premier snack que l’on trouve (et sûrement le seul ouvert de la ville) face au lac.

L’occasion pour moi de goûter au achard de légumes, plat à base de piment de La Réunion.

On continue notre route dans les hauteurs de Cilaos (oui à la Réunion, on peut toujours aller plus haut) et on s’arrête rapidement à un point de vue où on peut observer la ville et les montagnes. J’en profite pour fixer la GoPro sur le toit de la voiture histoire de ramener quelques vidéos des routes/paysages de malade qu’on voit en conduisant.

Regardez je ne mens pas. Un peu plus loin, on s’est trouvé une petite cascade près de laquelle se reposer.

Attention : La Réunion, c’est aussi l’île des chiens errants et des dos-d’ânes. Des chiens errants, il y en a partout, et malheureusement, beaucoup se font écraser. Allez-y donc mollo dans les virages. Sur les lignes droites, les nombreux dos-d’ânes vous feront ralentir de toute façon.

RANDONNÉE DU PITON DE LA FOURNAISE

Une des randos les plus connues de l’île, c’est celle du Piton de La Fournaise. 5h de marche dont 2h30 d’ascension du volcan. Levé à 5h pour nous, histoire d’arriver assez tôt sur place pour éviter les nuages, et pouvoir pic-niquer à côté du cratère tout en haut.

Une fois garé sur le parking au départ de la randonnée, on est accueilli par un arc-en-ciel. Plutôt cool le début quoi ! Après avoir acheté nos sandwichs dans le seul snack d’altitude et retenu notre respiration le temps d’un pipi dans les toilettes d’à côté (vous jugerez par vous même si vous avez l’occasion d’y aller), on est prêts et motivés !!

La rando commence par une descente de la falaise pour se retrouver au niveau d’un désert de lave durcie. C’est à la fois super beau et perturbant quand on voit la distance que la lave est capable de parcourir. Le sol est plein de fissures, de plissures et de bosses. Chaussures de rando obligatoires !

C’est une fois arrivé à la chapelle (qui n’est évidemment qu’un gros caillou creux) que l’ascension commence. 2h30, c’est sûrement la moyenne car moi, en m’arrêtant constamment pour filmer/prendre des photos, j’ai bien du mettre 3h à monter. Le début est assez ennuyant et il n’y a pas grand chose à voir.

En revanche, une fois arrivé sur le flanc gauche du volcan, on commence à apercevoir la mer en bas, les nuages et l’horizon. Le contraste avec le noir intense du sol et des cailloux de lave est magnifique. Il y a du vent et il fait quand même un peu froid. Prévoyez un pull.

Sur le chemin, on croise des gens qui reviennent et on leur demande combien de temps il reste. Chaque réponse est différente, et on finit par ne plus demander car cela nous perturbe plus qu’autre chose. La seule chose que l’on retient c’est « Ca vaut le coup ! ». Après quelques heures, on arrive enfin en haut, au niveau du cratère.

En contrebas, je reconnais facilement la route du grand brûlé qu’on a emprunté la veille pour la visite des tunnels de lave. On a l’impression d’être au dessus de tout, c’est impressionnant. Le cratère est profond de plus de 300m (assez pour y caser une tour Eiffel) et il arrive souvent que quelques nuages restent coincés à l’intérieur. En résumé, une journée crevante, mais une très belle journée !


BAIGNADE DANS LA RIVIÈRE LANGEVIN

Si vous connaissez déjà la Corse, vous vous êtes sûrement déjà baigné dans les rivières naturelles. Celle de Langevin à La Réunion est très facilement accessible, et suffisamment longue pour ne pas croiser 150 personnes au même spot de baignade.

Au tout début, il y a pas mal de tables et barbecues où s’installer pour pic-niquer. Nous, on a préféré s’asseoir directement au bord de l’eau en ayant acheté nos sandwichs à la boulangerie en bas avant de prendre la route qui longe la rivière.


SALAZIE / CASCADE DU VOILE DE LA MARIÉE

C’est reparti ! On reprend la voiture pour remonter dans les hauteurs de l’île de La Réunion. Direction Salazie, ses IMMMMENSES montagnes pleines de verdure et ses cascades de plusieurs mètres de haut. Les paysages qui défilent sont juste magnifiques, et il arrive que la route passe directement sous une cascade. Le seul endroit que j’ai visité qui est comparable à ce que je suis en train de voir, c’est le Parc National de Yosemite pendant mon année aux États-Unis.

En parlant de cascade, celle du voile de la mariée est la plus connue. Elle est appelée comme ça car elle s’étale sur la montagne, au fur et à mesure qu’elle descend. Bon, là sur la photo, j’avoue que ce n’est pas hyper flagrant, mais après plusieurs jours de grand soleil sur l’île, on peut se douter qu’elle n’était pas à son maximum.

On a aussi fait une petite rando d’une petite heure, au travers d’une forêt qui mène à la rivière des trois cascades. On se retrouve littéralement en haut de la deuxième cascade, près d’une petite chapelle. Sur le chemin, on croise d’énormes bambous sur lesquels les gens ont inscrit des trucs 🙂 .


PARAPENTE AU DESSUS DE KELONIA

La Réunion, c’est aussi l’île aux tortues. La plage de Kélonia est bien connue pour ça, et il est possible de visiter son aquarium pour quelques euros. Évidemment, on y apprend plein de choses sur les tortues et la visite est ludique et sympa ! C’est aussi l’occasion de voir tout plein de différentes espèces de tortue.

Mais avant le musée, place au parapente ! On avait réservé bien à l’avance car ils sont plutôt blindés en réservations et la plupart des choses ne se font que le matin à la Réunion car les nuages retombent rapidement dans les hauts.

Le parapente c’est un must-do ! Même si ce n’est pas forcément abordable pour tout le monde, c’est une super expérience ! Un paysage de dingue, une légère brise, et le calme. Je conseille de prendre l’option photo/vidéo ! Perso, j’ai mon bel atterrissage en vidéo.

Pour le parapente, on a choisi Bourbon Parapente au départ de St Leu.

LES TROIS BASSINS DE SAINT-GILLES, LA RÉUNION

La rando des trois bassins est normalement interdite car les dits-bassins alimentent Saint-Gilles en eau potable, et la préfecture a peur que le lieu devienne une décharge à cause des touristes. Néanmoins et malgré l’énorme panneau d’interdiction à l’entrée, il est toujours possible de s’y rendre en empruntant un chemin qui nécessitera de ré-enfiler ses chaussures de rando.

On n’a pas osé partir pour le premier bassin (celui le plus haut) parce qu’il fallait passer par des tunnels dans la roche, éclairé à la lumière du portable. En plus, les différents éboulis sur le chemin sont assez dissuadant. Bref ! Le second bassin fait parfaitement l’affaire même s’il faut bien marcher 30 minutes à travers les fougères pour y arriver.


TOUR D’ULM AU DESSUS DE LA REUNION

Avec le groupe, on a longtemps hésité pendant le séjour entre l’hélicoptère et l’ULM. L’hélicoptère est plus cher mais permet de descendre plus bas dans les ravines (un peu comme dans Jurassic Park quoi !!), tandis que l’ULM survole réellement l’île à une plus grande altitude et ne peux embarquer qu’un seul passager.

Aux vues des prix de l’hélicoptère, on a opté pour l’ULM et je ne regrette pas. Pierre est un super pilote et connaît très bien les spécificités de l’île. Le tour dure 1h15 et on survole à peu près toute l’île.

Faire ça le dernier jour, c’est d’autant plus sympa puisqu’on revoit tous les endroits visités pendant le séjour. Quand on survole le volcan, on revoit le parcours de la rando et l’arrivée au sommet du cratère. C’est juste magnifique. Quand on vole au dessus de la côte, on voit des tortues nager 😀 .

Pas beaucoup de photo de l’ULM car j’ai tout filmé de A à Z. Vous verrez tout ça dans la vidéo de La Réunion sur ma chaîne Youtube.

Oui oui c’est bien moi dans l’avion rouge 🙂


POUR TERMINER, ROUTE DES LAVES & GOUZOUS

La route des laves est la route qui emprunte le chemin des coulées du Piton de la Fournaise qui rejoignent la mer. A chaque éruption, elle est reconstruite. On la voit très bien une fois en haut du volcan.

Le truc original c’est qu’on croise les panneaux indiquant les années des différentes coulées. On peut voir la végétation qui a déjà repoussé sur les coulées les plus anciennes.

Les Gouzous c’est notre coup de coeur de La Réunion.

Des petits personnages orange que l’on croise tout au long du séjour et sur toute l’île. Chacun avec sa propre mise en scène. En tout, on a du en voir plus d’une trentaine. Il y a même un livre en vente dans certaines libraires qui reprend tous les gouzous de l’île et d’ailleurs !


Et voilà ! Un article un peu long mais qui résume très bien les deux semaines magiques que j’ai passé à La Réunion ! Je vous prépare évidemment une vidéo qui est plutôt prometteuse.

PS : Les vues ont un peu baissé ces derniers mois sur le blog (probablement dû à mon manque de temps pour le faire vivre) donc je compte sur vous pour partager au maximum cet article et les différentes vidéos Youtube que j’ai déjà en ligne,  à cette adresse histoire de faire remonter un peu tout ça 🙂

A bientôt !


Après être parti 2 ans à l'étranger pour mes études, je ne peux plus m'arrêter de voyager ! J'ai besoin de découvrir de nouvelles cultures et être constamment en mouvement. J'aime partager mes expériences et rencontres à travers mon blog. N'hésitez pas à me laisser vos commentaires et à me contacter pour partager vos propres expériences ou me proposer de nouveaux itinéraires.

commentaires

  1. Superbes images, on sent que vous vous y êtes amusés !

Ecrire un commentaire