Chine – Mes 10 conseils pour bien préparer son départ !

Chine - Mes 10 conseils pour bien préparer son départ !

Ouai alors bon, forcément partir en Chine c’est pas comme partir pour les Etats-Unis ou même l’Australie. Et là dessus, j’en connais un rayon ! (sauf pour l’Australie mais ça ne saurait tarder…)

Du coup, j’ai eu pas mal de questions dans mon entourage concernant la qualité de vie en Chine pour un européen. Voici donc quelques conseils d’une expérience vécue.


1 – SE RENDRE QUELQUE PART EN TAXI

PratiqueChine1

En arrivant, vous serez sûrement tenté de prendre le taxi qui n’est pas très cher en Chine. Sachez que la plupart des chinois ne savent pas lire nos caractères et donc même une adresse en anglais ne les aidera pas. Pensez à imprimer l’adresse de votre hôtel ou autre destination en caractère chinois ou bien de l’avoir sur votre smartphone par exemple.

Pour ma part, j’avais toujours dans mes photos l’adresse de mon université dans le cas où je me paumais en visitant la belle ville de Zhenjiang 🙂

Sinon il y a toujours les Touks Touks !


2 – TÉLÉCHARGER WECHAT & HUAYING

On l’entend souvent, les chinois ont leurs propres réseaux sociaux développés et accessibles uniquement par eux (sauf si vous savez lire/parler le chinois). Youku pour Youtube, RenRen pour Facebook et Wechat pour WhatsApp/Viber ou autre messagerie instantanée que vous utilisez.

Si vous prévoyez de vous faire des amis sur place et de sortir un peu, pensez donc à télécharger Wechat qui est une application plutôt bien foutue et disponible en français en plus 🙂

Huaying quant à elle, est un Dictionnaire chinois français qui permet de faire des traductions offline et d’obtenir des descriptions de termes chinois en français, et français en chinois. Une sorte de petit Wikipedia de poche quoi.

wechat


3 – OPÉRATION BANCAIRES EN CHINE

10 Conseils pour bien préparer son départ en Chine

image1-1

En ce qui me concerne, pour mes deux années à l’étranger, j’avais souscrit à la convention passeport d’HSBC. J’en parle déjà ici mais en gros, elle permet de faire des retraits gratuits dans toutes les agences HSBC du monde.

Attention : la carte bancaire n’est pas utilisable partout en Chine et c’est plus simple de payer en cash dans la rue par exemple.

Prévoyez donc pas mal de cash sachant que le plus gros billet que l’on puisse trouver est de 100 Yuan ce qui correspond à env. 13. Vous ne prenez donc pas trop de risque à vous balader avec une liasse de 2000 Yuan qui vous tiendra une bonne partie du voyage.


4 – MANGER DANS LA RUE

PratiqueChine3La Chine, c’est aussi le pays des Food Streets où vous pourrez trouver des rues entières de trucs à manger comme ça à l’extérieur. Bien que ça ne me soit jamais arrivé, voici quelques conseils pour éviter de tomber malade.

Bien regarder la tronche de la nourriture et si vous savez parler un peu, demander de quelle viande il s’agit. Ensuite, avant de vous jeter sur un stand comme des morfals en mode « Oh ça à l’air trop bon ça !! », regarder un peu la façon dont la nourriture est préparée. Il arrive que certains stands néglige les quelques règles de base de l’hygiène.

Si vous n’aimez pas manger épicé, attention car une bonne partie des plats chinois sont à base de piment. En commandant votre nourriture, pensez à demander « Bu la » qui se prononce « Pou Laa ». Ca marche à chaque fois, et c’était devenu les mots à ne pas oublier pour moi 🙂 .

Les vendeurs de nourriture se postent un peu partout dans la ville (sorties de métro, coins touristiques) mais de manière générale, je trouve mieux de repérer les Food Streets. C’est une valeur sûre !


5 – MEDOCS & MOUCHOIRS

Partez avec quelques médocs dans votre valise. La Chine, ce n’est pas aussi propre que la France, l’eau du robinet n’est pas potable et il vous arrivera sûrement de manger dans un restaurant au bord de la route.

En général tout se passe bien (en 9 mois je n’ai pratiquement rien eu) mais mieux vaut prévoir. Le Smecta par exemple n’est pas une option.

De même pensez à emmener des mouchoirs. Ça m’a sauvé la vie plusieurs fois ! Une fois sorti des grandes villes, on ne sait jamais à quoi vont ressembler les toilettes des endroits que l’on va visiter. Souvent en Chine, on tombe sur des toilettes à la turque sans papier.

image1


6 – APPRENDRE LES BASES DU MANDARIN

Pour ma part, j’apprends toujours quelques bases de la langue locale du pays dans lequel je voyage. Bon je dois reconnaître que pour l’Islande, c’était difficile mais rien que Bonjour, Merci, Au-revoir suffiront à vous faire bien voir.

En Chine, si vous vous éloignez des grandes villes, peu de monde parle anglais et même dans les gares, ce n’est pas facile. Le mandarin n’est vraiment pas compliqué à apprendre oralement et quelques bases vous dépannerons à coup sûr !

J’en aurais bien eu besoin quand je me suis fait interviewer par la TV chinoise pendant le ChangJiang Music Festival !


7 – VISA PLUSIEURS ENTRÉES EN CHINE

Je connais pas mal de gens qui se sont fait avoir avec ça. Lorsque vous faites votre demande de Visa, pensez à bien demander plusieurs entrées si vous prévoyez de sortir de la Chine et d’y re-rentrer après. Par exemple, Hong Kong n’est pas la Chine !

Le Visa est un peu plus cher mais vous permettra de ne pas rester bloqué à la frontière si votre hôtel est en Chine et que vous sortez une journée visiter Hong Kong ou Macau.

image2


8 – ÊTRE BON EN NÉGOCIATIONS

PratiqueChine2

En Chine, pratiquement tout est négociable lorsque vous achetez sur un marché.

Chaque ville possède son propre marché et Pékin et Shanghai sont très connus pour leur « Fake Market » où il est possible d’acheter des contrefaçons pour pas cher. Si vous n’osez pas négocier et faire baisser les prix, vous vous ferez avoir à coup sûr !

Les marchands savent reconnaître les gens qui n’ont pas l’habitude et n’hésiterons pas à adapter leurs prix. Vous vous ferez forcément avoir un peu au début mais en tendant l’oreille et en observant les autres négocier, vous vous ferez rapidement une idée de la valeur des articles.


9 – PRENDRE UN ABONNEMENT DE TÉLÉPHONE EN CHINE

Si vous prévoyez de rester un petit moment, il est préférable de prendre un abonnement de téléphone chez China Unicom par exemple. Les abonnements ne sont pas très chers : J’avais pris une recharge de 100 Yuan par mois (env. 13€) et je devais utiliser 1Go d’Internet et 2h d’appel.

Pensez à bien prendre votre passeport lors de la souscription car il est impossible d’ouvrir une ligne sans pièce d’identité.


10 – SUR LES DOIGTS DE LA MAIN

BQwZCtGCcAATPUB

La différence fait la beauté de ce monde ! Les chinois ont un tout autre système que le notre pour compter sur les doigts. Pas besoin des deux mains, tout est faisable sur une seule.

Un petit schéma pour vous aider à apprendre. Si vous sortez en boite de nuit, vous comprendrez rapidement que c’est très utile !


Après être parti 2 ans à l'étranger pour mes études, je ne peux plus m'arrêter de voyager ! J'ai besoin de découvrir de nouvelles cultures et être constamment en mouvement. J'aime partager mes expériences et rencontres à travers mon blog. N'hésitez pas à me laisser vos commentaires et à me contacter pour partager vos propres expériences ou me proposer de nouveaux itinéraires.

commentaires

  1. L’article qui tombe à pic, départ pour Shanghai dans 1 mois!
    Tu parles à plusieurs reprises des difficultés liées à la langue. Dans les grandes villes comme Shanghai et Pékin, il est quand même possible de se débrouiller en anglais?

    • Salut Floriane !
      Dans les grandes villes tu n’auras pas de problème car beaucoup de gens parlent anglais (quoi que Pékin est encore très traditionnel) mais dès que tu t’éloignes ça devient plus difficile. Sauf évidemment si tu fait accompagner par un guide et là tu n’auras même pas à te soucier de ça 🙂

  2. Eleonor THIBAULT : juin 21, 2016 at 1:20

    Attention au change actuel. En 2016, 100 Yuans correspondent à un peu plus de 7 euros et ce, depuis au moins 3 ans. On a perdu presque 30% au change et les prix ont grimpé. C’est à signaler quand même !

Ecrire un commentaire